Non, tu te maries, blabla et compagnie

07 avril

La famille, les amis et… le travail

Vous vous souvenez, l’annonce du mariage est faite aux parents. Alors bien évidemment, nous nous sommes dépêchés de le dire aux meilleurs amis puis aux copains. Donc ce matin, je me lève avec le sentiment que maintenant la terre entière est informée de l’évènement le plus important de l’année. Notre mariage. Le sourire aux lèvres, un stylo a porté de mains et surtout dans la poche extérieure du sac à main, le bloc « check-list de la préparation de mon mariage ».

family

Pause-café

Entre deux clients ou dans ce bureau où le téléphone ne cesse de sonner, impossible de noter une seule idée sur le bloc, alors quand la pause-café arrive, vous sauter sur le stylo et le portemonnaie en vous dirigeant vers les distributeurs. Le dos contre le mur, le gobelet sur la table haute voici venir vos collègues en pleine discussion sur l’émission de télévision de la veille. Très vite les regards se sont posés sur le titre du carnet. Arrêt sur image : « Tu te maries ? »

Les opportunistes

Cette catégorie de collègues ne s’intéressent qu’à la date et le lieu de l’évènement. Ils salivent d’avance à une longue soirée, plein de monde, de musique et de boisson à volonté. Parfois même le lieu de rencontrer de jeunes personnes dont le cœur serait libre. Ils sont même prêts à s’occuper de votre enveloppe pour s’assurer que vous ne lui refuserez pas l’entrée.

Ah les jaloux

Pas de cliché ! Ce peut être autant une fille qu’un homme. Les femmes voudraient être à votre place, avec un homme qu’elles aiment, séduisant, avec une voix à faire fondre au téléphone, dans la force de l’âge qui fera très certainement de beaux enfants. Les hommes voudraient être à la place de votre futur époux. Pas forcément parce que vous êtes bien séduisante mais parce que cela leur rappelle que ce ne sera pas demain leur tour, qu’ils sont toujours célibataire et que ce dimanche ils entendront leur mère rabâcher : « Ben alors mon chéri, quand est-ce que tu te maries, il est temps que tu me fasses un petit robert. »

Quelques pragmatiques

Ils vous diront que c’est une bonne chose que cela permettra de faire baisser vos dépenses fiscales et peut être largement plus, un appartement au lieu de deux, les frais d’essence réduit pour se déplacer et les premières vacances offertes par le voyage de noces. C’est avec une grande joie qu’ils vous laisseront leurs coordonnées pour le jour du déménagement vous délester de la seconde télévision écran plat, de la seconde machine à laver et tous les autres appareils récents qui feront double usage.

Ceux qui deviendront peut être des amis

girls

Ils commenceront par chercher à vous féliciter autrement que de vive voix : un geste affectif sur l’épaule, le bras ou le dos, une bise ou une accolade. En s’installant avec leur café, ils vous écouteront indiquer le jour où cet évènement aura lieu. Ils se renseigneront sur la personne élue et sans critique vous féliciteront de nouveau en vous assurant de ses meilleurs vœux de bonheur. Pas besoin de conseils ni de critique, ils laisseront le bonheur passer de votre petit bloc à leur cœur.

Partager :Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0