Définir avec ses témoins ce que vous attendez d’eux

11 mai

Vos témoins sont très honorés que vous les ayez choisis pour le plus grand moment de votre vie. C’est très important pour vous qu’ils soient présents à vos côtés, et ils le savent. Il convient alors de spécifier avec eux le rôle que vous souhaitez qu’ils aient dans le déroulement de votre mariage, et de déterminer aussi ce qu’eux ont envie de faire pour vous.

Selon le type de mariage et la distribution des missions de chacun, vous pouvez très bien décider que votre témoin soit juste là, pour signer le registre et en soutien le jour J. Pour certains futurs époux, c’est amplement suffisant.

Ensuite, tout dépend du degré d’implication que vous espérez de la part de vos témoins. A ce titre, vous pouvez confectionner un « livret témoin » dans lequel sont répertoriées ses fonctions. Le « kit témoin » très apprécié est dans le même registre avec une note humoristique et complice où les missions sont suggérées par des petits objets.

qui-fait-quoi-mariage

Au moment des préparatifs

Ils peuvent aider à l’organisation du mariage et être sollicités pour donner un avis sur la salle de réception, la décoration, l’animation du mariage, la tenue des enfants d’honneur, par exemple.

Le témoin de la mariée pourra assister aux essayages de la robe de mariée, au choix de ses accessoires et de son bouquet. Le témoin du marié s’occupera des alliances et donnera son avis sur la tenue de mariage.

Ouvrons ici une parenthèse sur la tenue des témoins qui devront être en harmonie avec la tenue des mariés et avec un signe qui les distingue des demoiselles et garçons d’honneur (un ruban, une boutonnière rappelant le thème du mariage par exemple). Ils seront ainsi facilement reconnaissables par tous les invités. Fermons ici cette parenthèse.

Si les mariés sont d’accords (et il faut que les témoins les aient au préalable consulté pour éviter tout couac), les témoins ont l’incroyable mission d’organiser l’enterrement de vie de jeune fille et de garçon. Cet évènement qui symbolise la fin du célibat a lieu de préférence un mois à une semaine avant la date de l’union. C’est aussi une façon de préparer le mariage dans une ambiance festive et chaleureuse.

Le jour J

Les témoins sont dans l’obligation de signer le registre pour attester de votre union, c’est sa mission offcielle. Sans cela, pas de mariage.

Ils peuvent assister à l’habillage et à la mise en beauté des mariés.

Ils sont responsables des alliances. Gare à l’oubli !

Ils peuvent prononcer un discours. S’il y a seulement 2 témoins, on peut écouter 2 discours au moment du repas, entre 2 plats (ça fait patienter !). Par contre, si les témoins sont nombreux, il semble opportun de réaliser un discours préparé en commun avec à l’appui des vidéos, ou un montage photos sympathiques qui seront du goût des mariés, bien entendu.

Pour les plus organisés, vous pouvez leur confier la mission de déposer les livrets de messes sur les bancs de l’église, de placer les invités pour les cérémonies, de s’occuper de la voiture nuptiale, de veiller au bon déroulement de la réception, de la soirée….

N’oubliez pas d’offrir un cadeau à vos témoins pour les remercier de leur attention et de leur soutien en ce jour important.

Et après… ?

Vous êtes enfin mariés, comblés. Vos témoins ont tenu avec brio leur rôle et vous êtes ravis. Mais ce n’est pas fini ! En signant les registres et par leur présence, ils ont témoigné de votre amour et de votre engagement l’un envers l’autre. Désormais, ils sont un rappel de vos vœux et naturellement ils demeurent là pour aider votre couple à surmonter des passages de la vie difficiles et inévitables.

Le choix d’un témoin, c’est une affaire de cœur et une histoire de vie. C’est beau non ?

Partager :Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0