Placer ses invités, un casse-tête nécessaire pour un mariage réussi.

20 avril

Ca y est ! Dans un mois c’est le jour J. Vous savez désormais quels invités seront présents à la réception. Y’a tatie Denise qui vit en Colombie et qui fait le voyage rien que pour l’occasion, l’amie Lydie qu’on n’a pas vu depuis 3 ans, le cousin Etienne qui va venir avec sa mystérieuse fiancée… Et, d’un coup, vous vous sentez en panique. Vous réalisez que le nombre de convives, l’espace de la salle de mariage, la forme et la disposition des tables revêtent une importance capitale pour que la réception soit réussie. Il vous faut décider d’un plan de table !

C’est sans doute l’étape la plus redoutée par les mariées car placer ses invités serait le moment le plus pénible dans l’organisation d’un mariage. Mais si vous respectez quelques principes de base, vous devriez réussir à offrir et vous offrir une réception synonyme de convivialité et de bonheur partagé.

magic-cube-378543_1280

Par quoi commence-t-on pour définir le plan de table du mariage ?

Tout simplement en répertoriant des données tangibles :

  • la liste complète de tous vos invités ayant donné une réponse positive
  • les mesures de la salle de réception : salle de mariage, restaurant, château, un jardin, etc…),
  • la forme et la capacité des tables mises à disposition
  • l’espace requis pour un orchestre, la piste de danse, un spectacle,…

Ensuite, sur le papier dessinez la forme des tables et prévoyez le nombre de tables nécessaires en fonction du nombre d’invités. Pour le côté convivial, les tables rondes sont plus appréciées. Dans l’idéal, elles accueillent 8 à 10 personnes. Bien entendu, n’oubliez pas d’inscrire sur votre feuille VOTRE TABLE d’honneur située en général au centre qui pourra accueillir un nombre supérieur d’invités.

Lorsque vous avez un petit nombre d’invités, il est préférable de privilégier plutôt un plan de table en U, ou en chevrons, plus convivial.

Ne négligez pas non plus l’espace entre les tables, car vous serez amené à vous déplacer. Cela évitera aussi à la mariée de devoir faire des acrobaties improbables avec sa robe. De plus la fluidité du passage est essentielle pour faciliter le service.

Mettez-vous d’accord avec votre futur(e) époux(se) pour savoir si vous souhaitez attribuer une place à chaque invité, ou si vous préférez que les convives soient à une table où ils se placent librement. Pour cette dernière option, sachez qu’il est assez fréquent que certains invités troquent leur place au moment du repas…

Maintenant que vous avez défini matériellement la disposition des tables, les choses se compliquent un peu… Mais avec un peu de logique, et de patience, vous réussirez !

banquet-453799_1280

Comment répartir les invités ?

C’est un exercice qui requiert beaucoup de délicatesse. Toute la difficulté de définir un plan de table définitif réside dans le fait que vous devez prendre en compte les susceptibilités de chacun de vos invités… et de ceux de vos parents AUSSI !

Le plan de table est une décision qui est faite par les mariés. C’est votre mariage ! Mais il peut être utile de demander conseil à un proche ou un parent dans le cas où, par exemple, vous ne connaitriez pas bien une personne ou son histoire…

1) Débutez la répartition des invités par les tables indiscutables !

La table d’honneur qui peut accueillir un nombre d’invités supérieurs : la tradition voulait qu’à la table d’honneur, l’on place la belle-famille à la droite de la mariée, et à la gauche du marié, l’autre belle famille. Aujourd’hui, on privilégie plutôt de placer aux côtés des mariés les témoins et leurs conjoints, ainsi que leurs amis proches pour un contexte plus agréable.

Oui, mais alors ? Où place-ton désormais les parents ? En général, ils seront placés à proximité de la table d’honneur. Avant de les placer définitivement, il est de bon ton de leur demander s’ils souhaitent être mélangés avec vos beaux-parents, où s’ils préfèrent être avec leurs amis ou la famille. Car un mariage, c’est souvent une des rares occasions de pouvoir réunir une famille éloignée géographiquement.

La table des enfants (pour les 2 à 10 ans) : on la place assez loin de la table d’honneur afin qu’ils puissent librement rires, exprimer leurs enthousiasme. Prévoyez une baby sitter pour que tous les convives puissent apprécier la réception.

Les pré-ados et adolescents apprécieront d’être à une table qui leur correspond en terme d’âge. S’ils sont peu nombreux pour remplir une table,, mette- les avec de jeunes adultes, ils en seront très honorés.

La tables des grands parents : en règle générale, mélanger les deux familles de cette génération est appréciée (grands-pères, grands-mères, grands-tantes, grands oncles, etc…)

2) Ensuite, on dispose les invités en respectant des petites règles simples

  • On fait des tables avec 8 personnes minimum et 12 maximum. S’il y a un désistement (maladie ou dispute) ou une personne qui s’ajoute (le nouveau petit copain de la cousine Adèle), cela devrait ne pas déséquilibrer l’harmonie du plan de table. N’oubliez pas d’en informer aussi le traiteur !
  • On alterne homme et femme et on ne sépare pas les couples. Cependant, les couples peuvent ne pas être côte à côte à table
  • Dans l’idéal, on rassemble les personnes ayant des intérêts, des goûts ou des passions similaires. Le but est aussi d’ouvrir la discussion et de permettre de rencontrer de nouvelles têtes.
  • Mixer aussi les membres des différentes familles est un excellent moyen pour se découvrir.
  • Privilégier plutôt le confort des gens : on met ensemble des amis de longue date qui ne se sont pas vus depuis longtemps, on évite ABSOLUMENT de mettre un célibataire seul à une table composée uniquement de couples, et on bannit aussi les tables avec uniquement des personnes célibataires.
  • Pour que les personnes qui ne se connaissent pas du tout se sentent à l’aise, même les plus introverties, placez-y un joyeux drille. Vous savez cet invité dont vous êtes sûr qu’il fasse facilement la conversation et qui crée une ambiance agréable.
  • Si vous pensez que votre mariage est l’occasion pour certaines personnes de faire la paix, détrompez-vous, c’est une très mauvaise idée ! Eviter alors de mettre ensemble des personnes fâchées, cela est le risque de réveiller et d’alimenter les vieilles rancunes. Rien de tel pour plomber l’ambiance et faire de votre mariage un souvenir inoubliable mais pas dans le bon sens…
  • Vous pouvez mixer les générations ou non. Il n’y a pas de règle. Le principal, c’est que les gens se sentent bien.
  • PRIMORDIAL : ne dévoilez surtout pas votre plan de table à qui que ce soit avant le Jour J ! Bousculer au dernier moment le placement de vos invités est une source de stress supplémentaire qui convient d’éviter pour votre grand moment.

wedding-650402_1280

Le jour J, présenter le plan de table définitif

A l’entrée de la salle de réception, affichez votre plan de table sur un chevalet ou un tableau d’affichage mis à disposition. Vous prendrez soin d’y faire figurer le schéma et les noms des tables selon le thème de votre mariage. Par exemple, si vous avez choisi le thème les fruits exotiques, vous pourrez nommer vos tables mangue, papaye, grenade, fruit de la passion, etc… Si par contre, vous n’avez pas défini de thème, numérotez les places.

Pour que les convives s’y retrouvent, organisez une liste des invités par ordre alphabétique. A chaque nom, vous pourrez alors facilement lui attribuer sa place et sa table.

Enfin, si vous ne vous en sortez pas, SURTOUT faîtes que vos familles et amis respectifs ne s’en mêlent pas ! Cela pourrait créer des tensions inutiles. Vous serez certainement plus serein en faisant appel à une entreprise d’organisation de mariage qui a l’habitude de gérer cet évènement, et faire de votre mariage un moment de pur bonheur.

Juste pour le plaisir, un sketch sur le sujet dans lequel vous retrouverez des traits d’une vérité à peine exagérée.

Partager :Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0