Qui dit mariage, dit témoins !

30 avril

C’est confirmé ! Vous allez vous marier. Le bouche-à-oreille a très bien fonctionné pour annoncer la bonne nouvelle. Tout votre famille, votre entourage proche, vos amis, les familles de vos amis, relations de travail… sont au courant. Ils ont tous noté la date de votre grand jour dans leurs agendas numériques ou à l’ancienne.

Vous avez vraiment hâte de passer devant Monsieur le Maire (ou Madame le Maire, ne froissons personne), et de vous unir devant Dieu. Mais pour officialiser votre mariage, civil ou religieux, il est indispensable qu’il se déroule en présence de témoins. Il vous faut, au préalable, les choisir. Quand pour certains, c’est l’évidence même, pour d’autres, c’est un vrai dilemme.

Puisque les témoins ont une place capitale dans le déroulement du mariage, voici quelques réponses qui vous aideront à vous décider.

Le nombre de témoins et les obligations requises

Il est sûr que vous vous étiez mis déjà à réfléchir à qui vous accompagnerait le jour qui se doit être le plus beau de votre vie. Mais une chose en amenant une autre, il ne faut pas perdre de vue qu’il est nécessaire pour attester du mariage de s’acquitter de quelques obligations.

Pour le mariage civil

Les témoins du mariage sont conjointement désignés par les futurs époux. Il en faut au minimum 2 et au maximum 4 (soit 1 à 2 pour chaque époux). Ce sont des personnes majeures ou émancipées. Les témoins devront justifier de leur identité, indiquer leur adresse et leur profession lors du dépôt du dossier en mairie au moins 4 mois avant la date de la cérémonie. Les mariés auront toutefois la possibilité de modifier leur choix de témoins jusqu’au jour J.

Pour le mariage religieux

Le nombre de témoins requis dépend aussi de la confession. Le minimum est de 1 pour certaines lorsqu’il est illimité pour d’autres. Les critères de sélection du nombre et des qualités des témoins sont parfois très spécifiques. D’ailleurs, nous aborderons ces particularités prochainement dans un autre billet.

Nous verrons uniquement ici, pour l’exemple, cet aspect sous l’angle du mariage catholique. Il est célébré au moins devant deux témoins, c’est-à-dire un témoin pour chaque futur époux. Mais le nombre n’est pas limité. Cependant il se peut que l’officiant vous refuse un nombre de témoins trop important par manque de place pour les signatures sur le Registre. Il est raisonnable de choisir 2 témoins par époux pour l’Eglise. Il n’est pas nécessaire qu’ils soient majeurs, mais doivent faire preuve en ce cas d’une certaine maturité. Ils peuvent être non baptisés ou d’une autre religion. Leur rôle n’est pas religieux, il a plus une dimension humaine vis-à-vis des mariés.

Cela étant dit, il va falloir maintenant décider qui aura l’honneur de tenir cette place importante.

à la sortie de l'église

Un choix de témoins parfois cornélien

Le choix, en règle générale, se porte vers quelqu’un de la famille (frère, sœur, cousin, mère aussi…) ou de votre entourage proche (amis, couple d’amis).

La future mariée : « Moi, mon choix est fait. Je veux absolument ma sœur et ma meilleure amie à mes côtés ! Et toi, qui tu veux ? »

Le futur marié : « Euh… J’ai plein de potes que j’aime, moi. Ché pas trop… Mon ami d’enfance est aux States, ça va pas être simple ! Et parmi mes amis les plus chers, je ne sais pas qui, faudrait pas que certains se vexent si je ne les choisis pas…. Ohlala, pfffouou !!! »

Oui, on sait ! Raisons et sentiments s’entremêlent à ce moment précis. C’est difficile et votre choix doit être réfléchi.

Toutefois, une piste simple s’offre à vous : décidez selon votre cœur ! Un témoin est souvent une personne que vous aimez particulièrement, qui vous connait bien, qui a joué, joue encore un rôle important dans votre vie et que vous voulez que cela continue. Il s’agit d’un être de confiance qui se réjouit de votre mariage et qui a des valeurs proches des vôtres, notamment dans la conception de la vie d’un couple. Par essence, vous saurez alors que votre témoin vous épaulera et vous guidera dans le bon sens : avant, pendant et après le mariage.

Si votre cœur balance tout de même, et que vous avez prévu une cérémonie religieuse, les témoins du mariage civil peuvent être différents de ceux de l’église. Vous pourrez distribuer les rôles de tous les témoins selon les célébrations. Pour les proches qui se sentiraient quand même lésés, vous leur expliquerez avec sincérité votre choix et que cela ne remet pas en cause votre amitié.

grandstand

Mais qui sera mon témoin ?

La demande aux témoins

Votre choix étant fait, tous les deux vous allez faire votre demande aux personnes que vous souhaitez avoir comme témoins à vos épousailles.

Il n’y a pas de formalisme. Généralement, une invitation à déjeuner ou diner chez vous ou au restaurant est un moment convivial qui se prête à l’occasion. Vos témoins seront sans nul doute honorés par votre choix et vos attentions. Rien ne vous empêche d’être original non plus. Tout dépend de l’histoire que vous avez en commun avec vos témoins, et votre besoin de leur montrer combien ils comptent pour vous.

Check ! Ils ont accepté d’être vos témoins.

Vous pourrez sans nul doute compter sur ces appuis sincères et loyaux pour la suite de l’organisation de la noce.

Partager :Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0